Discours de Nicolas Schmit à l’occasion de la 107e session de la Conférence internationale du travail

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, Nicolas Schmit, a participé le 5 juin 2018 à la 107e session de la Conférence internationale du travail qui se tient à Genève du 28 mai au 8 juin 2018. Les débats en plénière de la Conférence internationale du travail s'articulent autour du rapport du directeur général de l'Organisation internationale du travail qui cette année porte sur "les femmes au travail: un nouvel élan pour l'égalité".

  1. OIT

    Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire et Guy Ryder, directeur général de l'Organisation internationale du travail
  2. OIT

    Ratification de la Convention n°169 de l’Organisation internationale du travail relative aux peuples indigènes et tribaux

 

Nicolas Schmit s'est adressé le 5 juin 2018 à cette assemblée plénière qui réunit, comme chaque année des délégués gouvernementaux, des délégués des travailleurs et des délégués des employeurs des États membres de l'Organisation internationale du travail.

"Parce que notre organisation réunit des représentants de nos sociétés civiles, les organisations des employeurs et des travailleurs, il lui faut réaffirmer avec force que les démarches unilatérales, et le refus des règles internationales rendent notre monde plus dangereux et surtout incapable de résoudre les grands problèmes tels que la pauvreté, le sous-développement, le chômage, l’injustice sociale et les déséquilibres de plus en plus fréquents et violents de l’environnement naturel", a déclaré Nicolas Schmit lors de son discours.

Le ministre a également notifié la ratification de la Convention n°169 de l’Organisation internationale du Travail relative aux peuples indigènes et tribaux.

"Par la ratification de cette convention, le Luxembourg marque son soutien à la protection des droits des peuples indigènes et tribaux et au-delà la défense de leurs droits au respect du milieu naturel et de la biodiversité si importante pour la survie de la planète", a déclaré Nicolas Schmit.

 

Communiqué par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire 

Dernière mise à jour